Quelques mots sur l’Ismakogie

L’Ismakogie est une méthode  de pratique corporelle mise au point dans les années 1950 par le professeur Anne Seidel (1900-1997), une autrichienne de Vienne. Elle a consacré toute sa vie à cette méthode pratiquée dans de nombreux pays européens. Ses découvertes et l’efficacité de sa méthode ont été récompensées par un doctorat honoraire et l’obtention du prix international d’esthétique Cidesco.

Anne Seidel 1900-1997
Anne Seidel 1900-1997

Cette méthode consiste en l’apprentissage d’une série de mouvements naturels simples, ludiques, accessibles à tous, qui permettent de prendre conscience de notre corps et de ses postures naturelles et d’augmenter l’efficacité, l’aisance et le plaisir du corps et des mouvements au quotidien.

Le corps fonctionne alors comme un tout cohérent des pieds à la tête et influence positivement notre esprit pour plus de joie, d’ouverture, de rayonnement et de confiance en soi.

Outre un mieux-être corporel et mental, les résultats visibles sont une silhouette et un visage naturellement et durablement plus jeunes et dynamiques.

Les avantages de la méthode :

  • Pas de matériel particulier, les outils sont notre corps et notre attention.
  • Se pratique n’importe où, n’importe quand : au travail, devant l’écran, en jardinant, en faisant du ménage, pendant vos activités sportives ou de loisirs, dans une file d’attente etc.

 Les mouvements, en s’intégrant dans nos activités quotidiennes, permettent une pratique régulière sans nous prendre du temps.

D’où vient ce mot ?

Le mot « Ismakogie » est un acronyme constitué par la première lettre de chaque mot de l’expression allemande Physiologisch ideale Schwingungsrhythmik der beeinflußbaren Muskeln im Alltagsleben nach erkennbaren körpereigenen Ordnungsgesetzen[]. En français on peut traduire par : Balancement physiologiquement idéal de tous les muscles volontaires de notre corps dans la vie de tous les jours.

Développée dans de nombreux pays européens (Autriche, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Italie, Suède, Slovaquie etc..) elle est également pratiquée aux Etats-Unis. La commission européenne a  soutenu et financé la promotion de l’Ismakogie en Europe dans le cadre du projet « Grundtvig ».